Facebook expérimente des outils pour ne plus penser à vos ex

2015/11/20 | Source: CNET

Beaucoup trouvent les médias sociaux difficiles après une rupture, voir des messages et des photos de leur ex, mais ne veulent pas pour autant prendre la mesure radicale de supprimer ou de les bloquer complètement. Ce jeudi, Facebook a annoncé un nouvel outil qui permettrait de résoudre ce problème. facebook-breakup

Après le changement de votre statut de "en couple" à "célibatraire", Facebook va vous donner la possibilité de limiter votre exposition à des photos, des messages et des mentions de votre ex-partenaire. La fonction, qui est encore dans sa phase de test, peut être essayée pour les utilisateurs mobiles aux États-Unis. Il est entendu qu'elle sera déployée au-delà des États-Unis l'année prochaine.

«Facebook est un lieu pour partager des moments importants de la vie, qui pour beaucoup de gens comprennent leurs relations amoureuses», a déclaré la chef de produit Kelly Winters dans un communiqué. "Quand une relation se termine, nous avons entendu des gens qu'ils ont parfois des questions sur les options à leur disposition sur Facebook."

C'est un des nombreux changements notables que le réseau social a mis en place ces derniers mois. En Septembre, les utilisateurs aux États-Unis ont eu la possibilité d'ajouter des photos animés, et en Octobre, il a introduit une nouvelle interface plus robuste de streaming vidéo. Toutes ces mises à jour sont survenus après PDG et co-fondateur Mark Zuckerberg ait annoncé en Août que, pour la première fois, plus de 1 milliard de personnes ont utilisés Facebook en un seul jour - un exploit qu'il semble ne pas prendre à la légère.

Il y avait aussi des conjecture que Facebook allait ajouter le bouton depuis longtemps exigé "dislike" après que Zuckerberg ait déclaré que le "like" ne pouvait pas exprimer une gamme assez large de l'émotion. Au lieu de cela, la société en Octobre a fourni aux utilisateurs Réactions, qui sont des icônes qui représentent l'amour, le rire, le bonheur, le choc, la tristesse et la colère.

Restons en contact

Back to top